Quel est l’avenir de la vape ?

Ecig et iquos

En peu de temps, le vapotage s’est imposé comme étant l’une des solutions les plus efficaces pour un sevrage tabagique. De plus en plus de fumeurs se reconvertissent vers la cigarette électronique et les ventes de tabac diminuent sur le plan mondial. L’avenir de la vape sera-t-elle ainsi dessinée ?

Le nombre de fumeurs en chute libre

Les ventes de cigarettes classiques sont en baisse au niveau mondial. En 2019, par exemple, on a assisté à une diminution d’environ 2,5% des chiffres. En France, le nombre de fumeurs a chuté à hauteur de deux millions environ entre 20117 et 2018. , L’Organisation Mondiale de la Santé avait aussi anticipé une baisse drastique du nombre de fumeur en 2020 dans la catégorie des hommes. Dans un rapport publié par l’organisation en 2019, elle estimait que le nombre de consommateurs masculins devrait diminuer de 4 millions entre 2020 et 2025. Cette diminution fera ainsi établir le nombre de fumeurs à 1,087 milliard de personnes. Notons qu’en 2018, les hommes représentaient une part importante, soit 82% des consommateurs de tabac estimés à 1,337 milliard de personnes. Concrètement, l’organisation a prédit une baisse de 27 millions du nombre total de fumeurs d’ici 2025, pour les deux sexes.

Cependant, on ne saurait expliquer la baisse du nombre de fumeurs en ignorant les mesures prises par les gouvernements contre le tabac. Dans certains pays, même émergents, on a assisté à la hausse des prix du tabac. Cette hausse est couplée à l’arrivée du paquet neutre sur les marchés. La France, l’Arabie saoudite, le Royaume Uni, l’Australie, la Thaïlande, la Norvège sont des exemples de ces pays émergents qui ont pris ces mesures.

Le nombre de vapoteurs en hausse

Suivant les résultats de plusieurs études, la cigarette électronique apparait comme une des solutions les plus  efficaces dans la lutte contre le tabac. L’outil électronique serait  le sevrage tabagique plus réceptif par les fumeurs. On a pu établir ainsi, qu’elle est 1,69 fois plus efficace que les autres substituts nicotiniques. C’est la principale raison pour laquelle, de plus en plus de fumeurs adoptent la vape. En sept ans, 700 000 fumeurs ont décroché grâce à l’e-cig.

En dehors de son utilité pour arrêter de fumer, l’usage de l’e-cig aurait aussi des effets positifs sur les fonctions cardiologiques selon certaines études.

Reconversion des géants du tabac dans le secteur de l’e-cigarette

Face à la baisse de la consommation du tabac, les géants du secteur cherchent des moyens pour survivre.  Dans le rang de ces gros acteurs, bon nombre ontopté pour la diversification avec la cigarette électronique. Des rachats d’entreprises d’e-cig à l’achat des actions boursières relatives à la vape, ces gros industriels ne lésinent plus sur les moyens. Pour certains d’entre eux, les Etats doivent s’engager effectivement pour la vulgarisation de l’e-cig. Pour ce faire, ils sollicitent les Etats pour avoir le feu-vert afin de faire des pubs pour amener beaucoup de fumeurs vers la nouvelle trouvaille.

C’est dans cet ordre d’idée qu’Altria, l’entreprise propriétaire de la célèbre marque de cigarette Marlboro, a investi une grosse cagnotte. La société a misé 13 milliards de dollars pour acquérir 35% de la start-up Juul, un acteur important de la cigarette électronique aux Etats-Unis. Avec cet investissement, la start-up Juul a été propulsée au quatrième rang des entreprises les plus valorisées au monde, dépassant même SpaceX, Ford et Delta Airlines.

Que retenir ? La vape est promise à un bel avenir même si subsiste encore des zones blanches de la vape.  L’efficacité de cette solution étant maintenant reconnue de tous, même les géants du tabac se concentrent sur le secteur. Vous pouvez retrouver toutes les informations de la vape sur cigarette électronique infos !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *